Haux, église Saint-Martin

Haux (Gironde, Nouvelle-Aquitaine)

Édifice : église Saint-Martin


  • Médium : sculpture.
  • Support : chapiteau.
  • Situation dans l’édifice : portail occidental, chapiteau externe de l’ébrasement sud.
  • Cycle des Mages : Adoration des Mages.
  • Datation : XIIe siècle.
  • Intégration dans le programme iconographique : Intégration dans le programme iconographique : portail occidental , ébrasement nord (de droite à gauche) : scène non identifiée, Massacre des innocents ?, figure en trône entourée de trois personnages (Hérode ?) ; ébrasement sud (de gauche à droite) : saintes-femmes au Tombeau , scène non identifiée, Adoration des Mages ; archivolte , arc plein cintre de la porte : rinceaux peuplés de quadrupèdes ; 1ère voussure , théorie de personnages porteurs d’offrandes ; 2ème voussure : Vieillard de 3ème voussure : personnages porteurs d’offrandes, animaux et Christ en gloire flanqué du tétramorphe (à la clef) ; bandeau externe, bandeau de personnages allongés (anges ?).
  • identifiant Wikidata : Q3582639
  • identifiant Mérimée : Pa00083571

Haux, église Saint-Martin, portail occidental
(William Ellison, 2014, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons)

Description : L’église Saint-Martin de Haux, en partie remaniée au XIXe siècle, conserve en place son portail occidental dont les reliefs ont souffert de l’érosion. Intégré dans un porche moderne, le portail central était flanqué de deux arcatures aveugles décorées. Elles sont aujourd’hui tronquées par les contreforts du clocher.

L’analyse du portail est rendue difficile par la forte érosion dont ont été victimes les reliefs. La porte plein cintre est ornée de rinceaux végétaux habités, surmontés d’une archivolte à trois voussures historiées, développant une thématique d’adoration et d’offrande. Sur la première voussure, un cortège de personnages porteurs d’offrandes converge vers la clef de l’arc ; sur la seconde sont juxtaposés les Vieillards de l’Apocalypse ; sur la troisième, une succession de scénettes non identifiées décrivent des personnages porteurs d’offrandes et d’animaux. Ce bandeau externe paraît être une adoration angélique du Christ en gloire placée sur la clef de la dernière voussure.

Haux, église Saint-Martin, chapiteau d’ébrasement du portail occidental, Adoration des Mages
(William Ellison, 2014, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons)

Les mêmes difficultés se posent pour la description des chapiteaux d’ébrasements. Sur les chapiteaux sud, sont encore lisibles les saintes-femmes au Tombeau (chapiteau interne) alors que le chapiteau médian n’est plus identifiable. Le chapiteau coiffant les colonnes jumelées externes accueille l’Épiphanie. La procession des trois Rois mages épouse ses faces interne et principale, au-dessus de la première colonne. Tous trois couronnés et vêtus de tuniques courtes, ils viennent s’incliner respectueusement devant la Vierge à l’Enfant. Cette dernière, voilée et nimbée trône frontalement au-dessus de la seconde colonne, alors que Joseph observe la scène en retrait. Sur le tailloir se déroule un rinceau végétal abritant l’étoile (précisément au-dessus de la Vierge) et plusieurs personnages (anges ?) présentant au spectateur la paume de leurs mains en signe de reconnaissance de l’Incarnation.

Concernant l’ébrasement nord, le chapiteau des colonnes jumelées externes (en pendant à celui des Mages) garde son mystère : un personnage central, en trône, est entouré de trois figures (s’agit-il d’Hérode ?). Le chapiteau médian montre des femmes portant leurs enfants et accompagnées de figures masculines ( Massacre des Innocents ?). Le chapiteau interne n’est quant à lui plus identifiable.


Voir en plein écran

BIBLIOGRAPHIE

  • BRUTAILS Jean-Auguste, Les Vieilles églises de la Gironde, Bordeaux, Feret et fils, 1912, p.41-42.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Mathieu BEAUD (18 novembre 2021). Haux, église Saint-Martin. Ces Rois mages venus d'Occident. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/oghy


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search