La Chaize-Giraud, église Notre-Dame

La Chaize-Giraud (Vendée, Pays de la Loire)

Édifice : église Notre-Dame


  • Médium : sculpture.
  • Support : tympan.
  • Situation dans l’édifice : façade occidentale, arcature sud, tympan.
  • Cycle des Mages : Adoration des Mages.
  • Datation : dernier tiers du XIIe s.
  • Intégration dans le cycle de l’Enfance : façade occidentale, portail nord : Annonciation ; portail sud : Adoration des Mages ; portail central, quatre archivoltes retombant sur douze chapiteaux d’ébrasement : motifs végétaux, zoomorphes et figures humaines.
  • identifiant Wikidata : Q3580584
  • identifiant Mérimée : Pa00110013
La Chaize-Giraud, église Notre-Dame (plan d’après DILLANGE, dans ID., 1983, p. 69)

La Chaize-Giraud, église Notre-Dame, façade occidentale, arcature droite, Adoration des Mages (Selbymay, 2011, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons)

Description : L’édifice a été largement restauré en 1869 par l’architecte Victor Claire. L’église actuelle n’a gardé du XII e siècle que la partie basse de son ancienne façade occidentale. La nef centrale et les collatéraux semblent, quant à eux, respecter le plan originel. Le portail central et les deux arcatures aveugles nord et sud sont conservés en place et dépeignent les deux moments clefs de l’Incarnation. L’ Annonciation (arcature nord) est sculptée dans sa plus simple expression. L’archange Gabriel et Marie, deux grandes figures très élégantes, se font face. L’ange présente un codex à Marie qui élève ses deux mains, paumes ouvertes, en signe d’acceptation. L’ Adoration des Mages (arcature sud) est sculptée avec la même élégance et la même simplicité. La Vierge, voilée, strictement hiératique, assise sur un large trône, tenait l’Enfant (maintenant disparu) sur son genou gauche. Le premier roi m age pose le genou à terre et tient son offrande à deux mains, le second esquisse le même geste et le dernier reste debout, en croisant élégamment les jambes. Malgré l’érosion, nous distinguons encore les couronnes des Mages, leurs barbes et leur chevelure portée mi-longue sur la nuque.

La Chaize-Giraud, église Notre-Dame, façade occidentale, arcature droite, Adoration des Mages (Selbymay, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons)

Voir en plein écran

BIBLIOGRAPHIE

  • DILLANGE Michel, Art roman en Vendée, Rennes, Ouest France, 1984, p. 253-254, fig. 119-121.
  • DILLANGE Michel, Églises et Abbayes romanes de Vendée, Marseille, Laffitte, 1983, p. 69, 239.
  • DILLANGE Michel, Vendée romane, Saint-Leger-Vauban, Zodiaque, coll. « La Nuit des temps, 44 », 1976, p. 253-254, fig. p. 70.
  • SANONER G., « Vie de Jésus Christ », Revue de l’art chrétien , s. 5, 1, 1905, p. 218 et 364.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Mathieu BEAUD (15 novembre 2021). La Chaize-Giraud, église Notre-Dame. Ces Rois mages venus d'Occident. Consulté le 14 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/oghc


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search