Pienza, Cne Corsignano, près de Pienza, église San Vito et Modesto

Pienza, Cne Corsignano, près de Pienza (Toscana, Siena)

Édifice : église San Vito e Modesto


  • Médium : sculpture.
  • Support : linteau.
  • Situation dans l’édifice : façade sud, portail, linteau.
  • Cycle des Mages : Voyage des Mages.
  • Datation : fin XIIe s.-début XIIIe s.?
  • Intégration dans le programme iconographique : Voyage des Mages , Annonce aux Bergers , Nativité.
  • identifiant Wikidata : Q3388250

Pienza, église SS. Vito e Modesto, portail sud
(Vignaccia76, 2016, CC BY-SA 4.0)

Description : La petite église de San Vito e Modesto, plus souvent appelée « église de Corsignano », reste un édifice relativement peu étudié. Dans les rares documents parvenus du XI e siècle, elle est appelée « San vito de Corsiniano », le vocable actuel datant du XV e siècle, attribué lors de la consécration de l’église par Pie II. Dans l’état actuel du monument, le plan et l’élévation sont l’œuvre de la fin du XII e siècle ou du début du XIII e siècle. Elle fit l’objet d’une restauration en 1925.

L’église conserve sur sa façade sud un portail très simple composé de deux jambages soutenant un linteau sur lequel est posée une archivolte nue. Le décor sculpté recouvre en intégralité les faces externes et internes des montants de la porte (rinceaux végétaux et géométriques habités) ainsi que la face principale du linteau.

Pienza, église SS. Vito e Modesto, portail sud, linteau : Voyage des Mages, Annonce aux Bergers, Nativité
(Sailko, 2017, CC BY 3.0)

Sur ce dernier apparaît le Voyage des Mages. Les trois Rois, couronnés, sont montés sur leurs chevaux et cheminent de gauche à droite en direction de la Nativité. La scène est rythmée par une colonnade, isolant chaque mage dans un cadre qui lui est propre. En tête de cortège, le premier mage pointe l’étoile du doigt en tournant son visage vers le spectateur. Le second adopte la même posture alors que le dernier désigne quelque chose derrière lui. Les trois Rois ne s’orientent pas vers la Vierge à l’Enfant mais se présentent devant la crèche de la Nativité. Cette dernière scène, abritée sous une triple arcature, isole trois éléments distincts. Sous la première, un ange surplombe les Bergers inscrits sous un petit arc secondaire. La même composition est reproduite sous la seconde arcade, mais cette fois, l’ange se tient au-dessus de l’Enfant exposé dans la mangeoire aux deux animaux de la crèche. Une figure assise, voilée et reposant son visage dans le creux de sa main, est inscrite sous la troisième arcade au-dessus de laquelle brille l’étoile. Il ne peut s’agir que de Marie (qui serait, sinon, absente de la composition) bien que la posture rappelle celle habituelle de Joseph. La Vierge se trouve ainsi séparée de son Enfant par le cadre, comme cela est souvent le cas en Italie du nord.

Il est intéressant de remarquer que ce relief ne présente pas d’ Adoration des Mages à proprement parler. Le groupe de la Nativité est quand à lui plus complexe : la Vierge est désolidarisée de l’Enfant alors que l’Annonce aux Bergers a été placée entre les Mages et la Crèche.

Pienza, église SS. Vito e Modesto, portail sud, linteau : Annonce aux Bergers, Nativité
(Sailko, 2017, CC BY 3.0)

Voir en plein écran

BIBLIOGRAPHIE

  • BIEHL Walther, Toskanische plastik des frühen und hohen mittelalters, Leipzig, E.A. Seemann, 1926, p. 28.
  • CARDINI Franco, La Stella e i Re, Mito e Storia dei Magi, Firenze, EDIFIR, 1993, fig 27.
  • MANUCCI Giovanni Battista, La Pieve romanica di Corsignano a Pienza, Milano, Arte cristiana, 1925.
  • MANUCCI Giovanni Battista, Pienza : arte e storia, Siena, S. Bernardino, 1937.
  • SALMI Mario, La scultura romanica in Toscana, Rinacimento del Libro, Florence, 1928, p. 23.
  • SCHIAVO Armando, Monumenti di Pienza, Milano, Alfieri e Lacroix, 1942, p. 100-101.

Pour citer ce billet (Cite this article as) : Mathieu BEAUD, "Pienza, Cne Corsignano, près de Pienza, église San Vito et Modesto," dans Ces Rois mages venus d'Occident, mis en ligne le 22/04/2022, consulté le 26/06/2022, https://epiphania.hypotheses.org/407.

Vous aimerez aussi...