Bouliac, église Saint-Siméon

Bouliac (Gironde, Nouvelle-Aquitaine)

Édifice : église Saint-Siméon


  • Médium : sculpture.
  • Support : chapiteau.
  • Situation dans l’édifice : portail occidental intégré au clocher-porche, ébrasement nord, chapiteau interne.
  • Cycle des Mages : Adoration des Mages.
  • Contexte de l’édifice : Contexte de l’édifice : église paroissiale.
  • Datation : 1130-1140.
  • Intégration dans le programme iconographique : portail occidental, ébrasement nord (de droite à gauche) : Adoration des Mages, Tobie portant un poisson accompagné de l’ange Raphaël, Lavement des pieds (?) ; ébrasement sud (de gauche à droite) : saint Michel terrassant le dragon, Baptême du Christ, scène non identifiée autour d’un personnage nimbé.
  • identifiant Wikidata : Q43370004
  • identifiant Mérimée : PA00083481

Bouliac, église Saint-Siméon, portail occidental
(William Ellison, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons)

Description : Le portail de la nef de l’église de Bouliac est abrité sous un clocher-porche massif construit dans la seconde moitié du XIX e siècle. La porte est surmontée d’une triple archivolte retombant sur deux groupes de trois colonnes d’ébrasements à fûts richement décorés de zigzags, de torsades et coiffés de chapiteaux historiés. L’Adoration des Mages occupe le chapiteau interne de l’ébrasement nord. Sur la face interne trône, frontalement, une Vierge à l’Enfant très stylisée. Sur l’autre face se tiennent deux rois mages alors que le troisième vient s’agenouiller sur l’arête du chapiteau. Le crochet en volute du chapiteau, relié à une tige disparaissant derrière le second mage, fait office d’étoile. Sur le tailloir, deux anges allongés se rejoignent vers l’arête du chapiteau. Sur le portail, l’ Adoration des Mages est placée en vis-à-vis avec le combat de Michel contre le dragon, sur le chapiteau d’ébrasement sud.

Bouliac, église Saint-Siméon, portail occidental, ébrasement nord, Adoration des Mages Bouliac
(William Ellison, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons)
Bouliac, église Saint-Siméon, portail occidental, ébrasement nord, Adoration des Mages
(William Ellison, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons)

Voir en plein écran

BIBLIOGRAPHIE

  • BRUTAILS Jean-Auguste, Les Vieilles églises de la Gironde , Bordeaux, Feret, 1912, p. 41-42.
  • GABORIT Michelle, SABOYA Marc, L’église Saint Siméon de Bouliac, Bouliac, Centre de recherches Léo Drouyn, coll. « Édifices et Images du Moyen-Âge », 2002.
  • GABORIT Michelle, « L’Église Saint-Siméon de Bouliac », dans Archéologie des Églises et des Cimetières en Gironde, P. Régaldo-Saint Blancard (Dir.) , Bordeaux, Société Archéologique de Bordeaux, 1989, p. 39-54.

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Mathieu BEAUD (9 novembre 2021). Bouliac, église Saint-Siméon. Ces Rois mages venus d'Occident. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ogh2


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search