Benevento, abbaye Santa Sofia

Benevento (Campania, Benvento)

Édifice : abbaye Santa Sofia


Benevento, abbaye Santa Sofia, cloître (plan dans H. GIESS, 1959, p. 251)
  • Médium : sculpture.
  • Support : imposte.
  • Situation dans l’édifice : cloître, galerie sud, chapiteau ouest (n° 1, plan E. Galasso , 1993).
  • Cycle des Mages : Adoration des Mages.
  • Contexte de l’édifice : abbaye bénédictine.
  • Datation : aux alentours de 1180 ? (inscription mentionnant l’entreprise sous l’abbé Giovanni IV, H. Giess , 1959).
  • Intégration dans le programme iconographique : Chapiteau de l’Enfance, corbeille inférieure : Annonciation, Visitation ; imposte : Annonce aux Bergers, Nativité, Adoration des Mages
  • identifiant Wikidata : Q1456931

Benevento, cloître de l’abbaye Santa Sofia, galerie sud, chapiteau de l’Adoration des Mages
(cliché d’après E. GALASSO, 1993, pl. 1, 6)

Description : L’ancien cloître de l’abbaye Santa Sofia de Bénévent accueille aujourd’hui le Museo del Sannio. Les quatre ailes du cloître sont chacune composée de quatre travées (dont deux en renfoncement pour les galeries sud et est) regroupant quatre arcades encadrées par de massifs piliers. L’ensemble comporte quarante-sept chapiteaux doubles formés d’un chapiteau et d’un abaque disproportionné et historié, formant un second chapiteau en béquille. C’est sur cette dernière partie de chaque pièce que se concentre l’essentiel du programme iconographique.

Les chapiteaux du cloître de Santa Sofia composent un ensemble vaste et complexe de fabulettes, de scènes profanes et symboliques, et d’un calendrier, qu’il ne nous appartient pas d’aborder dans le cadre de cette notice (voir pour cela H. GIESS, 1959 ; E. GALASSO, 1993). Le chapiteau de l’Épiphanie, le premier visible depuis l’entrée du cloître, est très dense puisqu’il concentre, à lui seul, tous les épisodes de l’Enfance. Sur le chapiteau proprement dit (inférieur), se disposent en une composition très lâche l’Annonciation et la Visitation. Sur le chapiteau supérieur (abaque), apparaissent l’Adoration des Mages et l’Annonce aux Bergers sur les faces transversales et la Nativité et la Présentation au Temple sur les faces longitudinales. Les reliefs sont dans l’ensemble très érodés ce qui en rend l’analyse difficile. L’Adoration en elle-même ne présente aucune originalité : les trois Rois se présentent l’un derrière l’autre devant la Vierge à l’Enfant dans une composition figée.

Ce chapiteau, parmi d’autres de la même galerie, est attribué au « Maestro dei Mesi ».


Voir en plein écran

BIBLIOGRAPHIE

  • D’ONOFRIO Mario, PACE Valentino, Campanie romane, trad. N. Vaillant, Saint-Léger-Vauban, Zodiaque, coll. « La Nuit des Temps, 56 », 1981, p. 29-40.
  • GALASSO Elio, Il chiostro di Santa Sofia a Benevento : il simbolico, il mostruoso, l’ambiguo, Benevento , Benevento, Museo del Sannio, Gennaro Ricolo, 1993.
  • GIESS Hildegard, «Sculpture of the Cloister of Santa Sofia in Benevento», A.B., 41 (3), 1959, p. 251, 255.
  • LOUD Graham A, Montecassino and Benevento in the Middle Ages : essays in South Italian Church History, Aldershot, Hampshire, Burlington, VT, Ashgate , 2000.
  • NALDI Riccardo, « Ritorno al chiostro di Santa Sofia a Benevento », Bollettino d’arte, s. 6, 75 (60), 1990, p. 25-66.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Mathieu BEAUD (21 avril 2022). Benevento, abbaye Santa Sofia. Ces Rois mages venus d'Occident. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/oglu


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search