Zamora, église San Cipriano

Zamora (Castilla y Léon, Zamora)

Édifice : église San Cipriano


Zamora, église San Cipriano, (plan d’après J. I. Gonzales García, dans EDR, Zamora, 2002, p. 372)
  • Médium : sculpture.
  • Support : chapiteau.
  • Situation dans l’édifice : arc triomphal de l’abside centrale, chapiteau nord.
  • Cycle des Mages : Adoration des Mages.
  • Contexte de l’édifice : église paroissiale.
  • Datation : 1er tiers du XIIe s.
  • Intégration dans le programme iconographique : chapiteaux de l’arc triomphal , chapiteau nord : Adoration des Mages ; chapiteau sud : La Chute.
  • identifiant Wikidata : Q5548365
  • identifiant Bienes de Interés Cultural : RI-51-0001017

Zamora, église San Cipriano, vue des trois abside orientales
(José Antonio Gil Martínez from Vigo, 2011, CC BY 2.0, via Wikimedia Commons)

Description : L’église San Cipriano de Zamora a été profondément remaniée lors de restaurations successives jusqu’à l’époque moderne. La tour, quelques pans des murs de la nef et le chevet avec son abside et ses deux absidioles ont été restaurés. L’abside centrale semble avoir moins souffert de ces remaniements et nous pouvons considérer que les chapiteaux des retombées de l’arc triomphal sont à leur place d’origine. Le chapiteau nord-est est consacré à l’Épiphanie. Les trois Rois mages, sur la face frontale, sont placés les uns derrière les autres selon un sens processionnel allant de la nef vers l’abside. Ils cheminent vers la Vierge à l’Enfant, frontale, placée sur l’arête sud-est du chapiteau. Derrière elle, sur la face latérale orientale, se tient un ange thuriféraire. Entre ce dernier et la Vierge apparaît l’étoile prenant ici la forme d’un grand disque incurvé.

Le chapiteau de l’Épiphanie forme un pendant avec celui de la retombée sud de l’arc triomphal, consacré au Péché originel et à la Chute .

Zamora, église San Cipriano, chapiteau de l’Adoration des Mages
(cliché, J. OLAÑETA, 2003, URL : www.claustro.com)

Voir en plein écran

BIBLIOGRAPHIE

  • ANTÓN Y CASASECA Francisco, El arte románico zamorano : monumentos primitivos, Zamora, viuda de E. Calamita, coll. « Biblioteca de Heraldo de Zamora », 1927, p. 79-88.
  • ÁVILA DE LA TORRE Álvaro, Escultura románica en la ciudad de Zamora, Zamora, Instituto de Estudios Zamoranos “Florián de Ocampo”, coll. « Cuadernos de Investigación Frorián de Ocampo, 15 », 2000, p. 67-82.
  • CALVO BRIOSO Bernardo, Itinerarios artísticos sobre el románico zamorano, Zamora, Centro de Profesores, 1989, p. 51-62.
  • CRUZ Y MARTIN Ángel, El románico zamorano, Zamora, Monte Casino, 1981, p. 62-65.
  • FERNÁNDEZ DURO Cesáreo, « Antigedades de Zamora. La Iglesia de San Cipriano », La Ilustración Española y Americana, 31, 1879, p. 111-114.
  • GÓMEZ-MORENO Manuel, Catálogo Monumental de España : Provincia de Zamora, Madrid, Ministerio de Instrucción Pública y Bellas Artes, 1980 (1ère éd. Madrid, 1927) , vol. 1, p. 90-94, vol. 2, p. 53-59.
  • HERAS HERÁNDEZ David de las, Catálogo artístico-monumental y arqueológico de la diócesis de Zamora, Zamora, 1973, p. 251-253.
  • RAMOS DE CASTRO Guadalupe, El arte románico en la provincia de Zamora, Zamora, Diputación Provincial, 1977, p. 141-154.
  • RODRÍGUEZ MONTAÑES José Manuel, « Iglesia de San Cipriano », dans EDR en Castilla y león : Zamora, M. A. García Guinea , J. M. Pérez González (Dirs.), Aguilar de Campoo, Fundación Santa María la Real, Centro de Estudios del Románico, 2002, p. 370-380.
  • VIÑAYO GONZÁLEZ Antonio, L’ancien royaume de León roman, trad. N. Vayant, Saint-Léger-Vauban , Zodiaque , coll. « La Nuit des temps, 36 », 1972, p. 314.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Mathieu BEAUD (20 avril 2022). Zamora, église San Cipriano. Ces Rois mages venus d'Occident. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/oglp


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search