Segovia, église San Millán

Segovia (Castilla y León, Segovia)

Édifice : église San Millán


Segovia, église San Millán (plan d’après J. M. RODRÍGUEZ MONTAÑES, dans EDR : Segovia, 2007, vol. 3, p. 1471 p. 1462)
  • Médium : sculpture.
  • Support : chapiteau.
  • Situation dans l’édifice : chapiteau de la nef, colonne sud de la cinquième travée.
  • Cycle des Mages : Adoration des Mages.
  • Contexte de l’édifice : église paroissiale.
  • Datation : 1111-1124.
  • identifiant Wikidata : Q5910969
  • identifiant Bienes de Interés Cultural : RI-51-0000864

Segovia, église San Millán,, vue du choeur
(Zarateman, 2018, CC0, via Wikimedia Commons)

Description : Le chapiteau coiffe l’une des colonnes à base circulaire de la nef soutenant les grandes arcades sud. Les Rois mages à cheval s’enroulent en procession autour du chapiteau, leurs offrandes à la main. Le premier, toujours à cheval, présente son présent à une Vierge à l’Enfant étonnement petite, logé dans l’angle supérieur de la face occidentale. Sur l’abaque du chapiteau, sur cette même face, l’étoile précède l’ange-guide flottant en direction de la Vierge.

Segovia, église San Millán, chapiteau de l’Adoration des Mages (cliché : J. M. RODRÍGUEZ MONTAÑES, EDR : Segovia, 2007, vol. 3, p. 1471)

Voir en plein écran

BIBLIOGRAPHIE

  • CABELLO DODERO Francisco Javier, « La parroquia de San Millán de Segovia », Universidad y Tierra. Boletín de la Universidad Popular Segoviana, 1, 1934, p. 7-28.
  • CABELLO DODERO Francisco Javier, « La parroquia de San Millán de Segovia », Estudios Segovianos, 1, 1949, p. 413-436.
  • CEBALLOS-ESCALERA Isabel de, Segovia monumental, Madrid, Editorial Plus-Ultra, coll. « Los monumentos cardinales de España, 15 », 1953, p. 53-60.
  • COLORADO Y LACA Eugenio, “ Segivia” : ensayo de una crítica artística de sus monumentos : con un compendio de su historia y algunas noticias curiosas y útiles al viajero, Segovia, A. San Martín, 1908, p. 123-126.
  • GARMA RAMÍREZ David de la, Rutas del Románico en la provincia de Segovia, Valladolid, Castilla, 1998, p. 34-37.
  • GIL FARRÈS Octavio, « Primeras obras románicas segovianas : la iglesia catedralica de San Millán en la ciudad de Segovia », Boletín del Museo Arqueológico Nacional, 1 (2), 1983, p. 179-190.
  • GINER DE LOS RÍOS Francisco, « La iglesia de San Millán en Segovia », La Ilustración Artística, 3, 375, 1889, p. 66.
  • HERBOSA Vicente, El Románico en Segovia, León, Lancia Ediciones, coll. « Aspectos », 1999, p. 74-76.
  • LOJENDIO Luis María de, RODRÍGUEZ Abundio, Castilla, 2 , Soria, Segovia, Ávila y Valladolid, Madrid, Encuentro, coll. « La España Románica, 3 », 1966, p. 227-236.
  • RODRÍGUEZ MONTAÑES José Manuel, « Iglesia San Millán », dans EDR en Castilla y león : Segovia, M. A. García Guinea, J. M. Pérez González (Dirs.), Aguilar de Campoo, Fundación Santa María la Real, Centro de Estudios del Románico, 2007, vol. 3, p. 1347-1480.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Mathieu BEAUD (6 janvier 2022). Segovia, église San Millán. Ces Rois mages venus d'Occident. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ogld


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search