Sangüesa, église Santa María Real

Sangüesa (Navarra, Navarra)

Édifice : église Santa María Real


Sangüesa, église Santa María Real (plan d’après L. E. TEJEDOR, dans EDR : Navarra, 2008, p. 1262)
  • Médium : sculpture.
  • Support : chapiteau.
  • Situation dans l’édifice : nef, travée orientale, pile nord-ouest, chapiteau des doubles colonnes sud.
  • Cycle des Mages : Voyage des Mages.
  • Contexte de l’édifice : possession de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem.
  • Datation : attribué à l’atelier de Leodegario aux environs de 1160.
  • Intégration dans le programme iconographique : chapiteaux des retombées de l’arc occidental de la travée orientale : Voyage des Mages (nord), Nativité (sud).
  • Intégration dans le cycle de l’Enfance : chapiteaux des retombées de l’arc occidental de la travée orientale : Voyage des Mages (nord), Nativité (sud).
  • identifiant Wikidata : Q5117169
  • identifiant Bienes de Interés Cultural : RI-51-0000056

Sangüesa, église Santa María Real, chapiteau de l’Adoration des Mages (cliché C. MARTÍNEZ ÁLAVA, EDR : Navarra, 2008, p. 1279)

Description : Les deux chapiteaux de l’arc occidental de la travée orientale marquent le seuil entre la nef et le transept et sont attribués à Leodegario, maître ayant travaillé sur la façade de l’église. Cependant, ces deux chapiteaux ont manifestement été déplacés et incrustés à leur place actuelle lors de remaniements postérieurs. Le Voyage des Mages occupe le chapiteau nord. Ce dernier est malheureusement mutilé. Nous reconnaissons cependant les trois Rois à cheval formant une procession enroulée sur la corbeille. Le mage placé en tête est arraché alors que le dernier a été tronqué au moment du remploi. Celui du milieu est cependant bien conservé et on reconnaît au-dessus de lui l’étoile.


Voir en plein écran

BIBLIOGRAPHIE

  • ARAGONÉS ESTELLA Esperanza, « El románico de Sangüesa », dans El Arte en Navarra, M. C. García Gainza (Dir .), Pamplona, Diario de Navarra, 1994, p. 65-80.
  • FERNÁNDEZ-LADREDA Clara (Dir.), El arte románico en Navarra, Pamplona , Gobierno de Navarra, coll. « Serie Arte, 37 », 2002, (rééd. Pamplona, 2004) , p. 248-251, p. 315-402 (part. p. 328-329).
  • GARCÍA GAINZA Maria Concepción (Dir.), Catálogo Monumental de Navarra, vol. 2, Pamplona, Príncipe de Viana, 1983 , p. 693-697.
  • LOJENDIO Luis-María, Navarre romane, trad. N. Vaillant, Saint-Léger-Vauban, Zodiaque, coll. « La Nuit des temps, 26 », 1967, p. 189-196.
  • MELERO MONEO María Luisa, La escultura románica en Navarra, Madrid, Historia 16, coll. « Cuadernos de arte español, 31 », 1992.
  • QUINTANA DE UÑA Maria. José, « Los ciclos de Infancia en la escultura monumental románica en Navarra », Principe de Viana, 48 , 1987, p . 269-297.
  • MÜLLER Beatrix, « La arquitectura plástica de Santa María la Real en Sangësa (Navarra) », Principe de Viana, 57, 1996, p. 247-282.
  • URANGA GALDIANO José Esteban, « Las esculturas de Santa María la Real de Sangüesa », Dans Actas del Primer Congreso Internacional de Estudios Pirenáicos (San Sebastián, 1950), Sección V, Historia, Arte y Derecho, 6, 1952 p. 109-119.
  • URANGA GALDIANO José Esteban, ÍÑIGUEZ AMECH Francisco, Arte medieval navarro, 3, Arte romanico, Pamplona, Aranzadi, coll. « Biblioteca Caja de ahorros de Navarra », 1973, vol. 3.
  • FERNÁNDEZ-LADREDA Clara, « Iglesia Santa María Real », dans EDR Navarra, M. A. García Guinea , J. M. Pérez González (Dirs.), Aguilar de Campoo, Fundación Santa María la Real, Centro de Estudios del Románico, 2008, vol. 3, p. 1258-1280.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Mathieu BEAUD (5 janvier 2022). Sangüesa, église Santa María Real. Ces Rois mages venus d'Occident. Consulté le 14 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/oglb


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search