Jaca, Museo Diocesano (Bagüés)

Jaca (Aragón, Huesca)

Édifice : Museo Diocesano


Plan de Santos Julán et Basilisa de Bagüés (plan d’après L. GIL CORNET, dans EDR, 2010, P. 139)
  • Édifice d’origine : Bagüés, église de los Santos Julán et Basilisa (Zaragoza, Aragon), fresques déposées au Musée en 1966, exposées à partir de 1971.
  • Médium : fresque.
  • Support : mur.
  • Situation dans l’édifice : nef, mur sud, entre les 2ème et 3ème fenêtres en partant du choeur. second registre.
  • Cycle des Mages : Adoration des Mages.
  • Contexte de l’édifice : église paroissiale.
  • Datation : dernier quart du XIe s.
  • Intégration dans le programme iconographique : mur sud , registre supérieur , la Genèse (d’est en ouest) : Création d’Adam , Adam nommant les animaux , Création d’Ève , recommandations divines, Péché originel , Chute ; second registre (d’est en ouest) : Annonciation , Visitation , Nativité , Annonce aux Bergers , Adoration des Mages ; troisième registre : Tentations du Christ , Vocation de Pierre , André, Jacques et Jean, Noces de Cana ; registre inférieur : le Christ et Pierre (fondation de l’Église ?) ; mur nord , registre supérieur (d’ouest en est) : Dieu apparaissant à Noé, construction de l’Arche, fin du Déluge, Sacrifice de Caïn et Abel ; second registre (d’ouest en est) : Fuite en Égypte , Massacre des Innocents , Présentation au Temple , Baptême du Christ ; troisième registre (d’est en ouest) : Tentations du Christ ; troisième registre (d’ouest en est) : scènes de la vie publique du Christ (effacées), Femme adultère ?, Samaritaine, Résurrection de Lazare ; registre inférieur (d’ouest en est) : La Cène , Arrestation du Christ ; abside , registre inférieur (de gauche à droite) : Portement de Croix , Crucifixion , saintes-femmes au Tombeau , registre supérieur et cul-de-four : Ascension .
  • identifiant Wikidata édifice actuel : Q16481802
  • identifiant Wikidata édifice d’origine : Q100273197

Jaca, Museo Diocesano, Santos Julián y Basilisa de Bagües, Adoration des Mages
(cliché Museo Diocesano de Jaca)

Description : L’important décor peint de l’église paroissiale Santos Julán et Basilisa de Baguës fut déposé pour des raisons de conservation en 1966 et remonté au Museo diocesano de Jaca en 1971. Le très vaste cycle de peintures se déploie sur quatre registres et se lit dans la continuité des murs sud et nord. Sont ainsi rapportés un récit de l’Ancien Testament, au registre supérieur, un récit de l’Enfance du Christ au second registre, un cycle de la vie publique au troisième registre et un cycle du ministère au registre inférieur. Le programme se conclut par la Crucifixion , la Résurrection et l’ Ascension sur l’abside.

L’ Adoration des Mages se situe dans la partie occidentale du mur sud. Le premier mage, d’apparence orientale, porte son offrande à la Vierge à l’Enfant et se trouve inscrit sous le dais honorifique de cette dernière. Ce même dais abrite par ailleurs la Vierge à chacune de ses apparitions dans le récit de l’Enfance. Les deux autres mages sont peints sur le revers de la fenêtre placée au milieu du tableau.

Le cycle de l’Enfance dialogue étroitement avec celui de la Genése qui le surplombe et certaines scènes lui semblent étroitement liées : la Création d’Adam communique avec celle de l’ Annonciation , faisant de l’Incarnation du Christ celle du nouvel Adam. De même, la Chute est placée au-dessus de l’Épiphanie, présentant les Mages comme les ambassadeurs de l’humanité pécheresse venant racheter sa faute.

Remarque : Dans la Crucifixion , Longin porte exactement le même bonnet que le premier mage. C’est un détail curieux que nous retrouvons en France dans les peintures de Saint-Pierre-les-Églises de Chauvigny, Longin étant une figure parfois utilisée pour illustrer la conversion, il est possible qu’un lien ait été tissé entre lui et les Mages.


Localisation de l’édifice d’origine

Voir en plein écran

Localisation de l’édifice actuel

Voir en plein écran

BIBLIOGRAPHIE

  • AINAUD DE LASARTE Juan, « La pittura romanica in Spagna », Milano, Fabbri, 1966, coll. «I maestri de colore, 215 », 1966.
  • AL-HAMDANI Betty, « Les fresques de Bagües », Revue Zodiaque, 110, 2002 , p. 1-42.
  • AL-HAMDANI Betty, « The romanesque frescoes of Bagüés (Zaragoza), their depiction for genesis and affiliated works », dans España entre el Mediterraneo y el Atlantico, J. M. Pita Andrade (Éd.), Actas del XXIII Congreso internacional de historia del arte, Granada 1973, t. 1, Granada, Universidad de Granada, Departamento de Historia del Arte, 1976, p. 263-264.
  • BARRÁS GUALIS Gonzalo Máximo, García Guatas Manuel, La pintura románica en Aragón, Zaragoza, Caja de Ahorros de la Inmaculada, 1978, p. 47-105.
  • CANELLAS LÓPEZ Ángel, San Vicente Ángel, Aragón Románico, 4 de España Románica, Madrid, Encuentro, 1979, p. 443.
  • COBREROS Jaime, Itinerarios románicos por el Alto Aragón. El símbolo como expresión de lo sagrado, Madrid, Ediciones Encuentro, 1989, p. 134.
  • COOK Walter William, GUDIOL RICART José, Pintura e imaginería románicas, Madrid, Plus-Ultra, coll. « Ars Hispaniae, 6 », 1950, p. 81-84.
  • FALCÓN PEREZ Maria Pilar, « Una noticia acerca de las pinturas románicas de Bagües (Huesca) », Estudios de Edad Media de la Corona de Aragón, 9, 1973, p. 443-453.
  • FERNÁNDEZ SOMOZA Gloria, Pintura románica en el Poitou, Aragón y Cataluña : la itinerancia de un estilo, Murcia, Nausícaä, coll. « Seminario de Arte Medieval », 2004, p. 102-144.
  • LACARRA DUCAY Maria Carmen, « Bagüés », dans EDR en Aragón : Zaragoza, M. A. García Guinea , J. M. Pérez González (Dirs.) , Aguilar de Campoo, Fundación Santa María la Real, Centro de Estudios del Románico, 2010, vol. 1, p. 136-151.
  • LACARRA DUCAY Maria Carmen, Catedral y Museo Diocesano de Jaca, Zaragoza, IberCaja, « Colección Monumentos y museos, 5, Musea nostra », 1993, p. 80-84.
  • SUREDA Joan, « La pintura románica en el Alto Aragón », dans Signos : arte y cultura en el alto Aragón medieval, catalogue de l’exposition, Jaca, Catedral, Museo Diocesano 26 junio-26 septiembre, 1993, Huesca, Gobierno de Aragón-Diputación de Huesca, 1993, p. 121-127.
  • SUREDA Joan, La pintura románica en España : Aragón, Navarra, Castilla-León y Galicia, Madrid, Alianza Editorial, coll. « Alianza forma, 47 », 1985.
  • WETTSTEIN Janine, Les fresques romanes : La route de Saint-Jacques, de Tours à León. Études comparatives II, Paris, Arts et métiers graphiques, coll. « Bibliothèque de la société française d’archéologie, 9 », 1978, p. 97-103.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Mathieu BEAUD (3 janvier 2022). Jaca, Museo Diocesano (Bagüés). Ces Rois mages venus d'Occident. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ogkr


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search