Carracedo del Monasterio, église du monastère Santa María

Carracedo del Monasterio (Castilla y León, León)

Édifice : abbatiale Santa María


  • Emplacement d’origine : ancien portail du bras septentrional du transept ? portail occidental ?
  • Médium : sculpture.
  • Support : chapiteau servant de base à une statue-colonne.
  • Situation dans l’édifice : mur septentrional (extérieur), chapiteau remployé à la base de la statue-colonne de droite.
  • Cycle des Mages : Adoration des Mages.
  • Contexte de l’édifice : monastère cistercien.
  • Datation : dernier quart du XIIe s.
  • Identifiant Wikidata : Q1552535
  • identifiant Bienes de Interés Cultural : RI-51-0000341
Carracedo del Monasterio, abbatiale Santa María (plan d’après M. PEREDA RUIZ, dans EDR, Castilla y Léón, León, 2002, p. 272)

Carracedo del Monasterio, abbatiale Santa María, Mur du flanc nord
(cliché, Juan Antonio Olañeta Molina, 2003, http://www.claustro.com)

Description : Le monastère Santa Maria de Carracedo est dans sa globalité ruiné et a subi de nombreuses adjonctions et restaurations entre le XIII e et le XVIII e siècle. L’église dans son état actuel est également le résultat de nombreuses destructions et reconstructions. L’édifice roman fut sans doute construit entre 1138 et 1187.

Carracedo del Monasterio, abbatiale Santa María
(cliché d’après J. NUÑO GONZÁLEZ, EDR, Castilla y León, León, 2002, p. 281)

Un ensemble sculptural, daté dans la partie haute de cette chronologie, est actuellement remployé sur le mur nord de l’édifice, à gauche de l’actuel portail néoclassique ouvert au niveau de la première travée occidentale. Nous y trouvons deux statues-colonnes d’Alphonse VII à droite et de l’abbé Florencio à gauche. Ces dernières flanquent un tympan incrusté dans le mur, sur lequel figure une Majestas Domini . Plusieurs chapiteaux ont été reconvertis pour coiffer les deux statues ou pour leur servir de base. C’est à la base du portrait d’Alphonse VII qu’a été incrusté le chapiteau de l’Épiphanie, jumelé avec une autre pièce ornée de motifs zoomorphiques. Nous y retrouvons les trois Rois en procession autour de la corbeille, s’orientant vers la Vierge à l’Enfant, trônant frontalement sur la face latérale.

L’ensemble sculptural ornait sans doute l’ancien portail du bras nord du transept mais la plupart des chapiteaux, dont celui des Mages, rappellent les sculptures du portail occidental dont les Mages ont peut-être été extraits.


Voir en plein écran

BIBLIOGRAPHIE

  • BALBOA DE PAZ José Antonio, El monasterio de Carracedo, León, Diputación de León, Instituto Leonés de Cultura, 2005 (1ère éd. León, 1985).
  • COSMEN ALONSO María Concepción, El arte románico en León. Diócesis de Astorga, Tesis doctoral, León, Universidad de León 1987, Publication gouvernementale, 1989, p. 277-291.
  • ENRÍQUEZ DE SALAMANCA Cayetano, Rutas del románico en la provincia de León, Madrid, Las Rozas de Madrid, 1990, coll. « Rutas del románico en España », 1990, p. 142-146.
  • GÓMEZ-MORENO Manuel, Catálogo monumental de España : provincia de León, León, Editorial Nebrija, 1979, vol. 1, p. 406-415.
  • MARTÍNEZ TEJERA Artemio Manuel, « Carracedo del Monasterio », dans EDR en Románico en Castilla y León : León, M. A. García Guinea, J. M. Pérez González (Dirs.), Aguilar de Campoo, Fundación Santa María la Real, Centro de Estudios del Románico, 2002, p. 171-287.
  • PUYOL ALONSO Julio, « El Monasterio de Carracedo », Boletín de la Real Academia de la Historia, 92, 1928, p.18-22.
  • QUINTANA PRIETO Augusto, « Carracedo », Tierras de León, 3, 1962, p. 11-24.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Mathieu BEAUD (14 décembre 2021). Carracedo del Monasterio, église du monastère Santa María. Ces Rois mages venus d'Occident. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ogkd


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search