Saint-Denis, abbatiale Saint-Denis (2) Champs-sur-Marne, collection des Monuments Historiques

Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne, Île-de-France)

Édifice : Collection des Monuments Historiques, château de Champs-sur-Marne


  • Édifice d’origine : Saint-Denis, abbaye (vitrail de l’Enfance).
  • Médium : vitrail.
  • Support : panneau.
  • Situation dans l’édifice (d’origine) : chapelle axiale (chapelle de la Vierge), baie nord, partie inférieure du quadrilobe central.
  • Cycle des Mages : Mage devant Hérode.
  • Contexte de l’édifice : abbaye bénédictine.
  • Datation : 1140-1144.
  • identifiant Wikidata édifice actuel : Q58496541
  • identifiant Wikidata édifice d’origine : Q184407
  • identifiant Mérimée édifice d’origine : Pa00079952

Champs-sur-Marne, Collection des Monuments historique, Mages devant Hérode (cliché J. P. BOZELLEC, DIA00006399, 1980, dans J. Moulin, 2015))
Champs-sur-Marne, Collection des Monuments historique, Mages devant Hérode (cliché Agence 2BDM, av. 2015, dans J. Moulin, 2015))
Champs-sur-Marne, Collection des Monuments historique, Hérode et ses scribes (cliché BOZELLEC, (J.-P.) , Laboratoire de recherche des monuments historiques, DIA00002200, 1975)
Champs-sur-Marne, Collection des Monuments historique, Hérode et ses scribes
(LRMH; D. Bouchardon, av. 2015 dans J. Moulin, 2015)

Description : Ces deux fragments provenant de la fenêtre de l’Enfance de Saint-Denis, aujourd’hui conservés dans les collections des Monuments historiques de Champs-sur-Marne, constituaient à l’origine l’audience des Mages devant Hérode au registre inférieur du fleuron médian. Le médaillon figurant Hérode est un survivant du désastreux transport de la verrière en 1799 aux Petits Augustins . Il a été retrouvé dans la fenêtre occidentale de l’abbatiale en 1954 où il était enchâssé depuis 1844. Le panneau accueillant les Mages a été découvert en 1957 et acheté par l’État, en février 1958, à la collection Alexandre Lenoir. Sur les deux panneaux figurent respectivement le Voyage des Mages à Jérusalem (les Mages ne portent pas leurs offrandes et l’un d’eux tient un bâton de pèlerin) et Hérode accompagné de ses scribes.

Louis Grodecki (1961) et Michael Cothren (1986) situent tous deux dans leurs reconstitutions ces panneaux au même endroit de la fenêtre, au registre médian, dans la partie inférieure du quadrilobe central (Figure 153). Les deux auteurs sont également d’accord pour réunir les deux fragments en un seul tableau, celui des Mages devant Hérode.

D’après les analyses de Louis Grodecki (1976 et 1995), les deux panneaux sont, dans leur globalité, originaux. Sur le fragment d’Hérode, seul le corps du scribe de droite semble être composé de verres remployés avant le XVIII e siècle. Concernant le fragment des Mages, seuls les verres composant le bas du corps du premier et du second mage, ainsi que la bordure inférieure du panneau, ont été remplacés alors que la bordure gauche semble tronquée.

Sur le médaillon semi-circulaire, Hérode trône dans la partie gauche, couronné et muni d’un long sceptre fleuronné. Il pointe l’index vers les Mages en signe de réponse aux questions que ces derniers sont venus lui poser. Derrière lui, deux scribes se penchent sur un codex pour consulter la prophétie de Michée. Dans la partie inférieure du panneau, l’inscription [ he ] rodes est logée sous les pieds du roi. Sur le second panneau, les trois Rois mages se présentent devant Hérode. Le premier montre l’étoile disparue, le second tient un bâton de pèlerin et le troisième présente sa main au souverain en signe d’interrogation Le premier est barbu alors que ses deux compagnons sont imberbes. Sur un bandeau transversal, passant derrière les visages des trois Rois, on peut lire [ ma ] gi veniunt ( la partie droite du panneau étant tronqué, le début de l’inscription manque). Deux éléments importants font l’originalité de ce décor. Le premier est l’importance donnée à Hérode, intégré au centre de la baie avec ses scribes (personnages de plus en plus rares au XII e siècle à l’exception du nord de la France, particulièrement sur le domaine royal, et des territoires de la Couronne d’Aragón). La seconde est la figuration de Mages pèlerins (le bâton que tient le second voyageur est d’origine) parmi les plus précoces.

reconstitution de la fenêtre de l’Enfance de Saint-Denis
(d’après M. W. COTHREN, 1986, fig. 16)

Localisation édifice actuel

Voir en plein écran

Localisation édifice d’origine

Voir en plein écran

BIBLIOGRAPHIE

  • AUBERT Marcel, CHASTEL André, GRODECKI Louis…, Vitrail français, Musée des Arts décoratifs de Paris (Dir.), Paris, 2 Mondes, 1958, p. 105-106, pl. X.
  • CALKINS Robert G., A Medieval Treasury : an Exhibition of Medieval Art from the Third to the Sixteenth Century, Catalog of exhibition, Andrew Dickson White Museum of Art, Cornell University, Ithaca, New York, Oct. 8-Nov. 3, 1968, Munson-Williams-Proctor Institute, Utica, N.Y., Nov. 10,-Dec. 8, 1968, Ithaca, Office of University Publications, Cornell University, 1968, cat. no 11-12, p. 74-77.
  • CAVINESS Madeline, « Suger’s Glass at Saint-Denis. The State of Research » , dans Abbot Suger and Saint-Denis : A Symposium, P. Lieber Gerson (Éd.), Symposium held in 1981 at the Cloisters and at Colombia university, New York, The Metropolitan Museum of Art, 1981 (rééd. New York, 1987), p. 257-272.
  • COTHREN Michael W., « A Re-evaluation of the Iconography and Design of the Infancy Window from the Abbey of Saint-Denis », dans New Research on Abbeys of the Parisian Region in the Twelfth and Thirteenth Centuries, Abstracts of Papers Delivered at Sessions 66 and 87 of the Thirteenth Conference on Medieval Studies, Western Michigan University, Kalamazoo, Michigan, May 4-7, 1978 , publié dans Gesta 17 (1), 1978, p. 71-76.
  • COTHREN Michael W., « The Infancy of Christ Window from the Abbey of St.-Denis : A Reconsideration of Its Design and Iconography », A.B., 68 (3), 1986, p. 398-420.
  • CROWN Carol Uhlig, « The Winchester Psalter and “l’Enfance du Christ” Window at St Denis », The Burlington Magazine, 117, n° 863, 1975, p. 79-83.
  • GRODECKI Louis, PERROT Françoise et TARALON Jean, Les vitraux de Paris, de la région parisienne, de la Picardie et du Nord-Pas-de-Calais, France. Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France (Éd.), Paris, CNRS, coll. « Corpus vitrearum medii aevii . France. Série complémentaire, Recensement des vitraux anciens de la France, 1 », 1978, p. 108-110.
  • GRODECKI Louis, « Scène de la vie de Saint Benoit », Revue des arts , 8, 1958, p. 161-171.
  • GRODECKI Louis, « Style of the Stained-Glass Windows of Saint-Denis » , dans Abbot Suger and Saint-Denis : A Symposium, P. Lieber Gerson (Éd.), Symposium held in 1981 at the Cloisters and at Colombia university, New York, The Metropolitan Museum of Art 1981 (rééd. New York, 1987), p. 273-281.
  • GRODECKI Louis, « Vitraux de Saint-Denis : L’Enfance du Christ », De Artibus Opuscula (Essays in Honor of Erwin Panofsky), 40, 1961, p. 170-186 (part. p. 175, 181-183, pl. 62.9).
  • GRODECKI Louis, Études sur les vitraux de Suger à Saint-Denis (XIIe siècle) . II , C. Grodecki (Éd.), Paris, Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, coll. « Corpus vitrearum. France. Études, 3 », 1995, part. p. 38-39, fig. 7, 8.
  • GRODECKI Louis, Le Vitrail roman, Paris, Éditions Vilo, 1977 (rééd. Paris, 1983), p. 91-107, fig. 73, cat. n° 84.
  • GRODECKI Louis, Les vitraux de Saint-Denis : étude sur le vitrail au XIIe siècle. 1, Comité français du Corpus vitrearum (Dir.), Paris, CNRS, Arts et métiers graphiques, coll. « Corpus Vitrearum. France, 1 », 1976, p. 182-183, fig. 83-87.
  • O’CONNOR David, Gibson Peter, « The Chapel Windows at Raby Castle, County Durham » , The Journal of Stained Glass , 18 (2), 1986-87, p. 124-149 (part. p. 126).
  • MOULIN J., Basilique Saint-Denis. Recomposition des vitraux du déambulatoire. Diagnostic. Juin 2015. Annexe 1: inventaire des vitraux anciens, Paris : 2BDM Architectes, juin 2015.
  • MOUTON (B.) , BAUDOUIN (I.), Basilique Saint-Denis : restauration des vitraux du déambulatoire : étude préalable, Versailles : Benjamin Mouton, 2012, 2011
  • PANOFSKY Erwin, Abbot Suger on the Abbey Church of St.-Denis and its Art Treasures, Princeton, Princeton university press, 1976 (1ère éd. Princeton, 1946), p. 206-207.
  • VERRIER Verrier Jean, « Chronique, Saint-Denis (Seine) », MHF , 4 (2), 1958, p. 95-96.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Mathieu BEAUD (2 décembre 2021). Saint-Denis, abbatiale Saint-Denis (2) Champs-sur-Marne, collection des Monuments Historiques. Ces Rois mages venus d'Occident. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ogjc


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search