Rouen, église Saint-Paul

Rouen (Seine-Maritime, Normandie)

Édifice : église Saint-Paul, ancien prieuré de Montvilliers (aujourd’hui église paroissiale)


  • Médium : sculpture.
  • Support : chapiteau.
  • Situation dans l’édifice : aujourd’hui, chapiteau de la croisée d’ogives de la travée du chœur (emplacement d’origine inconnu)
  • Cycle des Mages : Adoration des Mages.
  • Contexte de l’édifice : ancien prieuré bénédictin (prieuré des bénédictines de Montvilliers)
  • Datation : aux alentours de 1130.
  • identifiant Wikidata : Q104093370
  • identifiant Mérimée :  Pa00100825

Rouen, église Saint-Paul, chapiteau de l’Adoration des Mages
(cliché d’après M BAYLÉ, 1992, fig. 2)

Description : L’église Saint-Paul de Rouen était l’ancienne prieurale du couvent fondé par les bénédictines de Montvilliers au XI e siècle mais l’actuelle prieurale a été édifiée au XII e siècle. Le plan de cette dernière est le résultat de très nombreuses reconstructions aux XVIIe , XVIIIe et XIXe siècles mais l’abside centrale, l’absidiole sud, une partie de l’absidiole nord et la première travée du chœur sont des vestiges de l’église du XII e siècle. Il est cependant impossible de considérer les chapiteaux de la croisée d’ogives de la travée du chœur à leur place actuelle en raison de plusieurs restaurations non documentées.

L’Adoration des Mages se trouve sur l’un de ces chapiteaux, le seul historié du programme. Il adopte une composition très singulière : au centre le de face principale se dresse une immense Vierge à l’Enfant en buste tenant le Christ sur son bras droit. De chaque côté se répartissent les Mages, deux à droite et un à gauche, selon une composition très lâche. Le chapiteau est cependant trop dégradé pour pousser plus loin son analyse.


Voir en plein écran

BIBLIOGRAPHIE

  • BAYLÉ Maylis (Dir.), L’architecture normande au Moyen-Âge, t. 2, Les étapes de la création, Caen, éditions Charles Corlet, Condé-sur-Noireau, Presses universitaires de Caen, 1997 (rééd. 2001), t. 2, p. 112-113.
  • BAYLÉ Maylis, « Le chapiteau de l’Adoration des Mages à Saint-Paul de Rouen », BSNAF, 1992, p. 108-115.
  • BAYLÉ Maylis, Les Origines et les premiers développements de la sculpture romane en Normandie du 10e siècle au début du 12e siècle , Thèse d’État, Art et archéologie, Paris 1, 1988, Lille, ANRT, p. 148-150.
  • CHALINE Jean-Pierre, DECAËNS Henri, « L’église Saint-Paul : un élément majeur du paysage rouennais », Bulletin des Amis des monuments rouennais, 2009, p. 30-37.
  • COUTANT Dr. , « L’ancienne église Saint-Paul de Rouen », Bulletin de la Société des Amis des Monument rouennais, 1920-1921 (1923), p. 1-13.
  • COUTANT Dr., « L’ancienne église Saint-Paul de Rouen », Caf : Rouen, 89, 1926 (1927), p. 142-152.
  • LANFRY Georges, « L’église Saint-Paul de Rouen », Bulletin de la Société des Amis des Monuments rouennais, 1939-1945.
  • MUSSET Lucien, Normandie romane, 2 , La Haute-Normandie, Saint-Léger-Vauban, Zodiaque, coll. « La Nuit des temps, 41 », 1984 (1ère éd. 1974), p. 31-32.
  • POTTIER André , « Église Saint-Paul de Rouen », Revue de Rouen, 1833, vol. 2, p. 109-116.
  • SALET Francis, « L’ancienne église Saint-Paul de Rouen », B.M., 128, 1970, p. 321.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Mathieu BEAUD (29 novembre 2021). Rouen, église Saint-Paul. Ces Rois mages venus d'Occident. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ogj4


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search