Mazères, église Saint-Jean

Mazères, Cne de Castelnau-Rivière-Basse (Hautes-Pyrénées, Occitanie)

Édifice : église Saint-Jean


Mazères, église Saint-Jean, abside (plan G. MOGIATI, cliché CESCM)
  • Médium : sculpture.
  • Support : chapiteau.
  • Situation dans l’édifice : chapiteau de la retombée nord de l’arc triomphal, partie haute.
  • Cycle des Mages : Adoration des Mages.
  • Datation : 1er quart du XIIe s.
  • Intégration dans le programme iconographique : Intégration dans le programme iconographique : arc triomphal : Adoration des Mages (chapiteau nord), Sacrifice d’Isaac (chapiteau sud) ; chapiteaux des arcades aveugles du premier étage : supplices infernaux, dévorations, affrontements zoomorphes, Daniel dans la fosse au Lion , Christ en Gloire ; chapiteaux de la fenêtre orientale du premier étage : Chute , Création du Monde.
  • identifiant Wikidata : Q18221931
  • identifiant Mérimée : Pa00095364

Description : Le chevet rectangulaire de l’église de Mazères comporte vingt-six chapiteaux disposés sur les retombées de l’arc triomphal, sur celles des arcades aveugles du premier registre de l’abside et sur les montants de chaque fenêtre (trois au premier étage et une au second étage du mur oriental). Les Mages occupent le chapiteau de la retombée nord de l’arc triomphal. La Vierge à l’Enfant trône frontalement sur la face occidentale du chapiteau pour être visible de la nef. Un fleuron figurant l’étoile éclot sur la droite, sous le crochet du chapiteau. Sur la face sud, les trois Rois mages portent leurs offrandes. Alors que le premier apporte son présent à l’Enfant qui lui adresse un signe de bénédiction, ses deux compagnons sont tournés vers le spectateur. Sur la face orientale, un ange apparaît à un seul berger accompagné de ses brebis. Plusieurs autres anges en buste sont juxtaposés sur le cordon du tailloir du chapiteau. Comme nous le remarquons à Sainte-Marie d’Oloron le chapiteau a été disposé afin que la Vierge soit face à la nef, faisant ainsi cheminer les Mages d’est en ouest.

Mazères, église Saint-Jean, chapiteau de l’arc triomphal, chapiteau nord, Adoration des Mages
(Jacques MOSSOT, 2013, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons)

Le chapiteau placé en regard de celui de l’Épiphanie, sur la retombée sud, décrit le Sacrifice d’Isaac , établissant ainsi une cohérence eucharistique claire dans la décoration de l’arc. Le reste des chapiteaux du chœur semble obéir à une partition nord-sud, rejetant les scènes positives dans la partie nord (Christ en Gloire, Daniel dans la fosse aux lions , Création du monde ) et au sud les supplices infernaux, les chimères et autres scènes de dévorations.

Mazères, église Saint-Jean, chapiteau de l’arc triomphal, chapiteau sud, sacrifice d’Isaac
(Jacques MOSSOT, 2013, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons)

Voir en plein écran

BIBLIOGRAPHIE

  • CABANOT Jean, « L’église Saint-Jean de Mazères et le problème des origines de la sculpture romane dans le Sud-Ouest de la France », Bulletin de la Société de Borda, 1969, p. 409-435.
  • CABANOT Jean, « L’église Saint-Jean de Mazères », Caf : Gascogne, 128, 1970, p. 67-79.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Mathieu BEAUD (20 novembre 2021). Mazères, église Saint-Jean. Ces Rois mages venus d'Occident. Consulté le 14 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ogid


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search