Mauzé-sur-le-Mignon, église Saint-Pierre

Mauzé-sur-le-Mignon (Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine)

Édifice : église Saint-Pierre


  • Médium : sculpture.
  • Support : tronçon d’archivolte.
  • Situation dans l’édifice : façade occidentale, arcature de gauche.
  • Cycle des Mages : Adoration des Mages.
  • Contexte de l’édifice : église paroissiale.
  • Datation : 2ème moitié du XIIe s.
  • Intégration dans le cycle de l’Enfance : Adoration des Mages, Nativité, Bain de l’Enfant ou Présentation au Temple ?, Annonce aux Bergers.
  • identifiant Wikidata : Q41802116

Eglise Saint-Pierre de Mauzé-sur-le-Mignon, vue de la façade occidentale
(Virginie Morin, 2014, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons)

Description : L’église Saint-Pierre de Mauzé-sur-le-Mignon, incendiée lors des guerres de Religion, a été en grande partie rebâtie au XVII e siècle. Sa façade occidentale conserve un tronçon d’archivolte très détérioré, tronqué par un large contrefort. L ’Adoration des Mages, la Nativité et ce qui semble être la Présentation au Temple , sont encore identifiables . Concernant l’Adoration, seuls deux rois mages et la Vierge à l’Enfant ont survécu. Chaque personnage y occupe la surface d’un claveau de la voussure. La Vierge à l’Enfant trône frontalement devant les Mages alors qu’une figure se tenait derrière elle, tournée vers la scène suivante. Il pourrait s’agir de Joseph, mais l’orientation de la figure pose problème. De plus, malgré l’usure, on distingue encore que ce personnage tient à la main un rameau. Il doit donc être rapproché de la figure de prophète occupant la même place sur la voussure du tympan de Nuaillé-sur-Boutonne (Charente-Maritime).

Mauzé-sur-le-Mignon, église Saint-Pierre, fragment de l’ancienne archivolte, Adoration des Mages, Nativité (cliché CESCM)

La suite du programme est consacrée à la Nativité suivie d’une autre figure qui n’est plus identifiable. On remarque autour du torse de ce dernier les mains de deux personnages distincts. La scène pourrait donc être identifiée comme le Bain de l’Enfant . Plus loin, enfin, apparaît l’ Annonce aux Bergers. Sur le cordon externe de l’archivolte se succèdent des anges positionnés selon la circonférence de l’arc.


Voir en plein écran

BIBLIOGRAPHIE

  • CROZET René, L’Art roman en Saintonge, Paris, Picard, 1971.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Mathieu BEAUD (20 novembre 2021). Mauzé-sur-le-Mignon, église Saint-Pierre. Ces Rois mages venus d'Occident. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ogic


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search