Luesia, église San Salvador

Luesia (Aragón, Zaragoza)

Édifice : église San Salvador


San Salvador de Luesia (d’après M. VALDIVIELSO FRAILE, dans EDR en Aragón, 2010, p. 395)
  • Médium : sculpture.
  • Support : chapiteau.
  • Situation dans l’édifice : porte ouest, chapiteau des ébrasements sud.
  • Cycle des Mages : (du chapiteau interne au chapiteau externe) : Voyages des mages , Mages devant Hérode , Adoration des Mages , Songe des Mages.
  • Contexte de l’édifice : église paroissiale.
  • Datation : dernier tiers du XIIe s.
  • Intégration dans le programme iconographique : portail occidental , tympan : Majestas Domini ; chapiteaux d’ébrasements nord (de l’intérieur vers l’extérieur) : Péché originel et Chute , Annonciation , Visitation et Annonce aux Bergers , Visitation , Nativité ; chapiteaux d’ébrasements sud (de l’intérieur vers l’extérieur) : Voyages des Mages , Mages devant Hérode, Adoration des Mages , Songe des Mages ; corbeaux : têtes de lions androphages.
  • identifiant Wikidata : Q931736
  • Bien de Interés Cultural : RI-51-0012088

Luesia, église San Salvador, chapiteau d’ébrasement, Voyage des Mages
(cliché, J. A. OLAÑETA, 2004, URL : www.claustro.com)
Luesia, église San Salvador, chapiteau d’ébrasement, Mages devant Hérode
(cliché, J. A. OLAÑETA, 2004, URL : www.claustro.com)
Luesia, église San Salvador, chapiteau d’ébrasement, Adoration des Mages
(cliché, J. A. OLAÑETA, 2004, URL : www.claustro.com)
Luesia, église San Salvador, chapiteau d’ébrasement, Songe des Mages
(cliché, J. A. OLAÑETA, 2004, URL : www.claustro.com)

Description : Le plan de l’église San Salvador de Luesia a subi de profondes restaurations modernes, mais les deux portes romanes subsistantes (occidentale et méridionale) semblent occuper leur place originelle. Le portail occidental est orné d’un tympan figurant une Majestas Domini , encadrée par quatre voussures retombant sur deux séries de quatre chapiteaux d’ébrasements.

Sur les chapiteaux de l’ébrasement nord (à gauche de la porte) se succèdent, de l’intérieur vers l’extérieur, la faute d’Adam et Ève et l’expulsion du Paradis puis l’ Annonciation , la Visitation et l’ Annonce aux Bergers sur le troisième chapiteau pour finir par la Nativité sur le quatrième. Sur les chapiteaux de l’ébrasement sud (à droite de la porte), est rapportée l’histoire des Mages. Sur le chapiteau interne, c’est le Voyage des Mages qui introduit le cycle, montrant le cortège des trois cavaliers s’enroulant autour de la corbeille et s’orientant vers l’extérieur du portail. Sur le second, les Mages rencontrent Hérode. Tous trois se tiennent debout, les mains ouvertes et tournées vers leur interlocuteur. Hérode trône de profil sur l’arête du chapiteau alors qu’un soldat en arme lui succède. Le chapiteau suivant montre une Adoration classique. Le premier mage a posé ses deux genoux à terre alors que les deux autres désignent l’étoile. La Vierge à l’Enfant, quant à elle, trône de profil sur l’arête du chapiteau. Le cycle se conclut par le Songe des Mages , couchés sous une même couverture, alors que leur apparaît un ange, déployant ses ailes dans toute la partie supérieure de la composition. Ce cycle de l’Épiphanie est très proche des chapiteaux ayant survécu dans le cloître de San Juan de la Peña. L’exécution du portail est par ailleurs attribuée au même sculpteur ou, du moins, à un atelier qui lui est proche. La décoration des abaques des chapiteaux rappelle également l’art du Maître de San Juan de la Peña. Sans lui attribuer la production du portail, il est du moins possible de replacer ces sculptures dans le contexte artistique aragonais du dernier tiers du XIIe siècle voire du début du XIIIe siècle.


Voir en plein écran

BIBLIOGRAPHIE

  • CANELLAS LÓPEZ Ángel, SAN VICENTE Ángel, Aragón Románico , 4 de España Románica, Madrid, Encuentro, 1979, p. 449-450.
  • GARCÍA LLORET José Luis, « Tres portadas románicas poco conocidas del taller del Maestro de Agüero en las iglesias de San Antón en Tauste (Zaragoza), San Miguel en Almudévar (Huesca) y San Salvador en Luesia (Zaragoza) », Suessetania, 18, 1999, p. 28-44.
  • NAVARRO Jesús Andrés, « Luesia », dans EDR en Aragón : Zaragoza, M. A. García Guinea , J. M. Pérez González (Dirs.), Aguilar de Campoo, Fundación Santa María la Real, Centro de Estudios del Románico, 2010, vol. 1, p. 391-403.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Mathieu BEAUD (3 janvier 2022). Luesia, église San Salvador. Ces Rois mages venus d'Occident. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ogku


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search